L Ayurvéda ou la connaissance de la vie…

« Ayur » signifie « vie » et « véda » signifie « connaissance ».

L’Ayurvéda est basé sur les mêmes fondements que le yoga et l’un mène souvent à l’autre.

En Inde c’est le système de santé le plus ancien, les Indiens y ont recours en priorité pour prévenir ou guérir des maladies. Plus qu’une médecine alternative et traditionnelle, l Ayurvéda est une philosophie, un art de vivre.

Selon les Védas – écritures sacrées regroupant la philosophie du Yoga datant de plusieurs siècles avant notre ère – des sages auraient été inspirés par les Dieux lorsqu ils méditaient pour leur révéler les principes de la science de l’Ayurvéda.

Cette médecine est basée sur l’observation des lois de l’Univers, de la nature, de la santé et du destin de chaque personne.

L’Ayurvéda tente d’éviter l’apparition des maladies en observant et en étudiant l’individu dans sa globalité, son mode de vie, son environnement, son développement personnel et sa spiritualité.

Il s’agit de déterminer une nature ou humeur et de maintenir l’équilibre et l’harmonie naturels de cette nature, appelée « Prakriti », terme sanskrit employé dans l’Ayurvéda.

La Prakriti est déterminée dès la naissance de l’individu et perdure jusqu’à la mort. Cette nature se manifeste à travers :

  • l’apparence physique,

  • le comportement mental,

  • le comportement émotionnel,

  • et le fonctionnement physiologique (digestion, sommeil, locomotion, cycles menstruels…)

L’installation de désordres ou de déséquilibres entre ces caractéristiques entraîne le développement de maladies.
Si un traitement est nécessaire il sera à base de plantes et autres produits naturels tels que des minéraux, des oligo-éléments…

Le médecin ou thérapeute ayurvédique va identifier les Doshas, qui signifie « qualités » en sanskrit, une ou deux prédominent, rarement 3. Chaque Dosha est associé à 2 éléments, ainsi le corps est constitué de 4 des 5 éléments: air, feu, eau et terre et éther.

PITTA : feu et eau
VATA : air et éther
KAPHA : eau et terre.

ayurveda-yoga-practice-04

Comme rien n est figé ni permanent, les doshas évoluent, augmentent ou diminuent en fonction de:

  • la saison,
  • du moment de la journée,
  • l âge,
  • l état du mental,
  • la nourriture,
  • l environnement,
  • la faculté à éliminer les déchets (fonctions intestinales, urinaires et de sudation)…

L accumulation de déchets liée à une mauvaise alimentation, au stress ou à un dérèglement des organes va engendrer l’augmentation d’Ama (les toxines).

Le thérapeute oriente vers un protocole alimentaire, l’ajout ou la suppression d’aliments déséquilibrants ou équilibrants ainsi qu’un mode de vie plus favorable (rythme de vie, activités sportives, créatives…).

Puis il indiquera des pratiques de purification de l’organisme, les « Pancha karma » dont les massages occupent une place essentielle, avec la pratique du yoga (pas uniquement les asanas).

Le massage le plus pratiqué est l’ABHYANGA, le massage à l’huile chaude.

Différentes huiles sont utilisées mais la principale est l’huile de sésame préparée avec ou sans herbes. L’huile est appliquée sur tout le corps, elle va pénétrer dans lorganisme pour:

  • nourrir la peau et les phanères,
  • traiter certains organes,
  • détoxifier les cellules et ainsi diminuer AMA,
  • agir sur AGNI, le feu digestif,
  • stimuler ou restaurer la micro circulation,
  • stimuler ou restaurer la circulation de prana,
  • détendre le corps et l esprit….

La fréquence des massages dépend des doshas et des éventuels désordres à corriger, 1 fois/sem, 1 fois/mois, tous les 2 ou 3 mois.

artfichier_745278_5143634_201509230208674

Il est vivement recommandé de pratiquer un auto massage quotidien qui va maintenir le bon fonctionnement du corps dans sa globalité.

Prendre soin de sa santé et de son corps autrement, en résonance avec la pratique du yoga…

Si vous souhaitez tenter l expérience, voici une bonne adresse dans notre département: à Lorgues 04 94 73 04 65.

Article par Fabienne Gratas, professeur de Yoga

narayani_yoga_gratas_fabienne_bulle_v1
By | 2017-01-29T09:28:45+00:00 février 4th, 2016|actualité, Ayurveda, bien-être, méditation, yoga|0 Comments

About the Author:

Emmanuelle JEANNE Professeur de Yoga Narayani Yoga

Leave A Comment

Site web réalisé par OmniMaki

Newsletter