Planter des arbres

D’humeur « déracinée » suite à un « déracinement mental » j’ai voulu me reconnecter à tout prix à la terre et planter un arbre.

Besoin de méditer et d’entretenir mon jardin, je suis allée chercher un arbre en jardinerie dont je rêvais depuis longtemps et dont je visualisais depuis longtemps aussi l’emplacement.

Un arbre de Judée pour la beauté de ses fleurs roses en Avril et Mai.

J’ai aussi craqué pour un cerisier japonnais qui se trouvait à côté que j’ai mis en terre aussi au jardin yoga, aussi pour la beauté de ses fleurs roses et sa symbolique:

Le cerisier japonnais – sakura en japonnais – a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon et est étroitement associé aux samouraïs et au bushis (signifiant littéralement « guerrier gentilhomme » en japonais). La vie était considérée comme belle et courte, telle une fleur de cerisier.

cerisier-du-japon

Je les ai mis en terre préparant d’abord bien les surfaces, creusant un trou avec ma sappe, déposant chaque arbre dedans, ajoutant à la terre du fumier de cheval, arrosant les arbres ainsi plantés avec notre eau informée des paroles d’amour et recouvrant le contour d’un épais paillage de copeaux de bois – déchets végétaux qui empêcheront un moment les herbes de se développer autour de l’arbre pour ne pas perturber son bon enracinement. Ce paillage, reproduction du sol forestier, est aussi une véritable nourriture organique pour la terre qui les entoure.

J’ai bien sûr répété mon mantra en faisant cette méditation active, pour envoyer tout l’amour possible à chacune de mes actions.

J’exprime aussi une gratitude immense envers l’Univers de pouvoir mettre les mains dans la terre et de créer un jardin. Chacun peut le faire en recherchant, les amoureux de la nature sont partout et il suffit de rejoindre une association, un club, un groupe dans sa ville ou son village.

Planter ces deux arbres et chouchouter mon jardin m’ont fait le plus grand bien et vider la tête, je me sens de nouveau « enracinée ».

Mettre une plante en terre est également selon certaines traditions chamaniques une manière de faire circuler son énergie stagnante et négative en la transformant et en la faisant partir par les racines de la plante dans la terre qui la transformera en positif.

Une série d’asanas et de pranayama pour terminer la journée viendront m’apporter les étirements corrects suite aux efforts de mes bras et de mon dos.

Prochain atelier jardinage Vendredi 27 novembre entre 14h00 et 17h00 au Jardin, ouvert à tous, suivi d’un goûter yogi entre nous.

12003860_776026865835534_3464925036524815859_n

12243354_776026869168867_2309408216198626477_n

12246759_776026819168872_245615994691260677_n

By | 2017-01-29T09:29:56+00:00 novembre 22nd, 2015|actualité, bien-être, Cadeaux, Jardinage, méditation, yoga|0 Comments

About the Author:

Emmanuelle JEANNE Professeur de Yoga Narayani Yoga

Leave A Comment

Site web réalisé par OmniMaki

Newsletter